Les essences de bois

Elles sont classées en deux grandes familles selon leur densité:

  • Les feuillus durs (charme, chêne, hêtre, noyers, fruitiers).
  • Les résineux et feuillus tendres (épicéa, sapin, pin, mélèze, peuplier).

Utiliser des feuillus durs, à l'exception du châtaignier qui éclatent en brûlant, les feuillus tendres et les résineux brûlant plus vite.

Classement des divers bois de nos régions
Charme 10
Chêne 9,9
Frêne 9,2
Erable 9,1
Bouleau 8,9
Orme 8,4
Hêtre 8,0
Saule 7,1
Sapin 7,0
Aulne 6,7
Mélèze 6,6
Tremble 6,5
Tilleul 5,2
Peuplier 5,0

Le coefficient 10 correspond à celui qui donne le plus de chaleur au m³

Le taux d'humidité du bois

C'est le critère essentiel car il intervient directement sur le contenu énergétique. Entre un bois sec prêt à l'emploi (moins de 20% d'humidité rapportée à la masse brute) et un bois fraîchement coupé (45% d'humidité rapportée à la masse brute) l'énergie restituée est divisée par DEUX.

Taux d'humidité recommandé pour du bois de chauffage : 15 à 20% .

Sans compter le risque de provoquer la formation de bistre et de goudron dans le conduit de fumée avec tous les inconvénients que cela comporte.

Le bois de chauffage fraîchement abattu doit être stocké au minimum deux ans pour obtenir une combustion optimale. Coupé, fendu et conservé sous abri dans un endroit ventilé, le bois sèche plus vite et ce délai est ramené à 18 mois.

Les granulés de bois

Un nouveau combustible innovant et très performant se présentant sous forme de petits cylindres de 6mm de diamètre et de 10 à 30mm de longueur, constitués de sciure de bois principalement issus de résineux non traité compactée à haute pression (plus de 100 bars). Ce combustible combine écologie, en utilisant les résidus des scieries, et économie, grâce à un fort rendement énergétique et un faible coût (son pouvoir calorifique est de l'ordre de 4,7 kW par kilogramme).
Combustible moderne avec une granulométrie régulière permettant une automatisation du système de chauffage. Il est impératif de choisir des granulés de qualité répondant aux normes strictes du référentiel DIN+.

Les bûches comprimées

Elles sont composées de sciure et de copeaux de bois non traité compactés à haute pression; elles se présentent sous différentes formes en fonction de l'outil de fabrication. Ces bûches sont plus denses que le bois avec un taux d'humidité aux alentours de 12% (pouvoir calorifique important permettant de diminuer le volume de stockage par 4).

 

En apprendre plus sur comment bien choisir son bois de chauffage? Téléchargez la documentation ci-dessous

internet download symbol